centre orthos epaule, genou, hanche Michel Assor chirurgien orthopedique chirurgie de l'arthrose et du sport
 
Lésions des Ménisques :

Chirurgie arthroscopie de Résection Reconstruction Partielle (méniscectomie partielle)

 

La résection-reconstruction arthroscopique de la portion rompue du ménisque est un geste simple, réséquant la lésion en laissant en place le ménisque restant sain: c'est la méniscectomie interne le plus souvent, et/ou externe, partielle.

Geste fréquent : 70% des traitements des ruptures méniscales.
Indications : traumatique : rupture ancienne, vaste de plus de 5 cm type anse de seau, horizontale, du bord libre (moitié interne) ; dégénérative.
La méniscectomie totale est presque toujours évitable, fortement déconseillée: dégradation rapide du cartilage fémoro-tibiale.

L'arthroscope est introduite par la voie antéro-externe (interligne articulaire, méplat para-tendon rotulien), la voie antéro-interne recevant le matériel arthroscopique opératoire; ce dernier peut être passé par la voie antéro-externe en fonction de l'évolution opératoire: atteinte de la corne antérieure du ménisque interne, extrêmité de la corne postérieure du ménisque externe, plicas synoviales…Valgus forcé pour traiter le ménisque interne, varus forcé pour le ménisque externe.

La méniscectomie partielle, ou résection seule de la lésion méniscale et reconstruction, peut prendre des formes infinies selon le type de la lésion, mais le principe de base est de réséquer en cercle immédiatement postérieure à la lésion, avec correction des aspérités et polissage au shaver, et respect de la continuité avec le ménisque sain.

L’anse de seau, vaste rupture verticale luxée autour du condyle, est réséquée au niveau de ses attaches

 

Résection attache postérieure et antérieure Ablation du fragment Anse de seau résection

La rupture oblique ou complexe: résection partielle simple

La rupture horizontale (en sandwich) est habituellement traitée par résection seule de la face la plus atteinte, tibiale souvent .

Le traitement des lésions associées est systématique : débridement des lésions arthrosiques, latéral release de la rotule (douloureuse sur instabilité externe), synovectomie, reconstruction du LCA…

Protocole post-opératoire :
simple : appui complet immédiat, rééducation et musculation progressive, reprise du sport au deuxième mois.

 

 Retour haut de page