centre orthos epaule, genou, hanche Michel Assor chirurgien orthopedique chirurgie de l'arthrose et du sport
 

Lésions des Ménisques :

Méniscectomie partielle

 

Le traitement dépend de l’âge du patient, son niveau d’activité, le type de rupture, la douleur et les lésions associées.

Traitement non-opératoire

Il est indiqué si la rupture est minime, partielle et stable, pouvant cicatriser spontanément, avec peu (en régression) ou pas de douleur : dans ces cas une période d’observation de 3 mois est nécessaire : si absence de douleur, la chirurgie n’est pas indiquée ; il est cependant recommandé de diminuer l’activité physique et d’utiliser une attelle articulée.

Traitement opératoire

Il est indiqué si les douleurs persistent depuis plus de deux mois ; s’il existe un blocage du genou (rupture déplacée) ; s’il s’agit d’un sportif haut niveau ; et s’il existe des facteurs associés aggravant : surtout la rupture du ligament croisé antérieur.
Les techniques dépendent du type de la rupture, sont pratiquées sous arthroscopie , en day hospital.
- Abrasion
- Résection partielle (méniscectomie partielle)
- Réparation méniscale
- Remplacement méniscal


1. Technique d’Abrasion

Indiquée pour les ruptures stables périphériques (tiers externe) du ménisque, vers la capsule ; un shaving et des microperforations sont réalisés dans la zone rompue pour avivement et saignement, et favoriser la cicatrisation.

2. Résection partielle (suivre le lien)

Indiquée pour les ruptures des 2/3 interne du ménisque, en ne réséquant que la partie rompue, de la manière la plus économique, pour stabiliser le ménisque.

 

 Retour haut de page