centre orthos epaule, genou, hanche Michel Assor chirurgien orthopedique chirurgie de l'arthrose et du sport

Prothèse Partielle de Genou :

post-opératoire

 

Soins Per-Opératoires

Antibiothérapie, infiltration dans la capsule et tissu sous-cutané et surtout de la synoviale de naropeine (ou marcaïne 50-adrénaline) : diminution de la douleur post-opératoire.

Soins Post-Opératoires

Pansement compressif; prophylaxie des thromboses veineuses pendant 2 semaines; glace, anti-inflammatoires et antalgiques per-os; ablation du drain au 2°-3° jour; appui complet immédiat, avec une canne pour 3 semaines, exercices de flexion-extension, puis musculation au 2° mois.
Le temps d'hospitalisation est réduit à 3 jours.

Résultats

Environ 400 prothèses partielles non cimentées du genou ont été réalisées, avec un recul de 14 ans pour les plus anciennes :1989 ; 95% concernaient le côté fémorotibiale interne, le reste le côté externe et la fémoro-patellaire.
90% de bons résultats: pas de descellement, ni de liseré radiologique, pas ou peu de douleurs, flexion de plus de 130°, pas de globalisation de l'arthrose, pas d'infection.
Complications: 10%: 2 révisions en prothèse totale de genou non cimentée, pour fracture précoce du plateau tibial interne en post-opératoire immédiat (mauvaise indication: sujet âgé, ostéoporotique); 2 changements de l'insert en polyéthylène seul pour usure; 2 arthroses rotuliennes (révision en PTG); 1 raideur ; 33 descellement par tilting du plateau tibial interne pour malposition rotatoire de l’implant fémoral : Voir Articles et News.
90 prothèses partielle interne non cimentées du genou ont été implantée depuis 2 ans sous mini-ouverture (mini-artrotomie). Leur étude a montré une diminution du temps d'hospitalisation (3 jours), et de rééducation (1 à 2 mois), une récupération de la flexion de 90° à 1 semaine (40°-50° pour la PTG) contre 70° après une arthrotomie standard.

Conclusion

La prothèse partielle unicompartimentale non cimentée du genou est une procédure de technique difficile, mais fiable à condition de respecter les critères de sélection, et de réaliser coupes et pose avec grande précision.
Le non-respect strict des indications, et une malposition des implants sont responsable à court terme d’un échec mécanique à type d’usure prématurée du polyéthylène ou d’un descellement précoce de l’implant tibial surtout.
La décompression rotulienne associée (par section aileron externe ou lateral release) est utile pour maîtriser les douleurs des chondrites rotuliennes souvent associées ou empêcher leur évolution vers l'arthrose.
La chirurgie prothétique du genou par mini-ouverture (ou mini-arthrotomie) est un progrés technique, et s'apparente à une chirurgie conservatrice. Elle permet une durée d'hospitalisation courte (parfois en ambulatoire), une diminution des coûts, et un pourcentage de résultats satisfaisants encore plus élevé.


 

 Retour haut de page