centre orthos epaule, genou, hanche Michel Assor chirurgien orthopedique chirurgie de l'arthrose et du sport

Prothèse Unicompartimentale du Genou :

Technique Chirurgicale : Chirurgie Mini-Invasive

 

Sur genou fléchi (90°), maintenu par des stabilisateurs, avec ou sans garrot pneumatique, l'incision est une miniarthrotomie de 7-10 cm parapatellaire interne, médiale surtout par rapport au tendon roulien.

L'image montre une vue opératoire de ‘mini open’, une miniarthrotomie pour implantation de prothèse partielle fémoro-tibiale interne.

 

Mini Arthrotomie

L'arthrotomie interne est réalisée, au niveau capsulaire, parfois associée à une incision courte (1 à 2 cm) du vaste interne distale, et un release du tendon rotulien et de la capsule interne à 3 cm au-dessous de l'interligne articulaire. Les gabarits de coupe sont placés.


Après mise en place de l'ancillaire tibial de coupe, la résection tibiale première à partir de ce guide est réalisée sur le plan horizontal et sagittal ;
Mise en place d’un spacer tibial genou à 90° de flexion, imprimant la hauteur de l’interligne articulaire, et corrigeant la rotation fémorale dans le plan horizontal;

 

résection tibiale avec guide tibial en place

choix de la taille de l’implant condylien, un resurfaçage du condyle inférieur, avec trou d'ancrage et une coupe du condyle postérieure sont réalisés, avec gabarit positionné sur la spacer tibal ; puis coupe du coin postérieur du condyle fémoral.

Condyle

Mise en place du gabarit fémoral pour coupes et resurfaçage

Préparation Fémorale

Les prothèses d'essai fémorale et tibiale sont mises en place, et vérifiées en flexion et en extension.
Une hypercorrection doit être évitée (valgus pour une prothèse fémoro-tibiale interne, tension exagérée du ligament latéral interne, LLI), et corrigée par recoupe tibiale supplémentaire, laissant se distendre de 2 mm le LLI lors du valgus forcé; absence de mobilité des implants (importance de la pente tibiale postérieure de 3° à 5°), parallélisme strict des implants.
Choix de la taille de l'implant, forage en bonne position du trou d'ancrage tibial (le plus loin possible de la corticale interne et antérieur).

Mise en place de la prothèse condylienne non cimentée, du plateau tibial non cimentée, et de l'insert en polyéthylène : épaisseur de préférence 8 à 9 mm ; 10 à 11 mm chez le jeune surtout sportif.

 

Implants Définitifs

On pratique si besoin une section minimale de l'aileron rotulien externe au bistouri électrique pour décompression rotulienne, puis fermeture sans drainage ou un seul drain.

Pas de Malrotation

D'autres types de prothèse partielle sont possibles: fémoro-tibiale externe ou fémoro-patellaire.


Nouvelle Technique de Pose : Etude Théorique

Voir Articles et News

Elle permet d’éviter la malposition rotatoire de l’implant fémoral fréquente, responsable de tilting du plateau tibial :

 

 


 

 Retour haut de page