centre orthos epaule, genou, hanche Michel Assor chirurgien orthopedique chirurgie de l'arthrose et du sport

Défects Chondral et Ostéoarthrose :

Traitement non- Opératoire

 

L’histoire naturelle de la gonarthrose se caractérise par une progression lente : avec le plus souvent une progression des lésions chez 40 % des patients sur 10 ans. L’étiologie est principalement biomécanique, et accessoirement génétique ou biologique.
Une intervention précoce médicale et/ou chirurgicale peut modifier l’histoire naturelle de l’arthrose.

Le défect et la dégénérescence du cartilage articulaire du genou sont toujours traités par des méthodes non-opératoires, avant d’envisager en cas d’échec ou de gravité de la lésion, le traitement chirurgical de régénération du cartilage.

  • Thérapie Physique : a pour but de diminuer la charge sur l’articulation :
    - modification activité ; éviter impact et charge en torsion,
    - renforcement muscles : les muscles fragiles accentuent l’arthrose,
    - appareillage, genouillère,
    - chaussures absorbantes,
    - semelles latéralisées pour réaligner l’axe mécanique du membre et diminuer la charge sur le compartiment dégénératif,
    - cannes,
    - perte de poids.
  • Médications Orales :
    - Antalgiques
    - AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) -non sélectif : risque d’ulcère gastro-duodénal ; -sélectif : Cox-2 inhibiteurs, a moins d’incidence d’ulcère GD, et aurait un effet de protection du cartilage.
    - Glucosamine et Sulfate Chondroïtine (diminue dégradation du cartilage)
  • Injection Intra-Articulaire
    - Corticoïdes : efficace lors des poussées aiguës, mais risque d’arthropathie corticoïde ;
    - surtout Acide Hyaluronique ou Viscosupplémentation : lubrifiant et choc absorbant : protège de la dégénérescence du cartilage en augmentant la densité des chondrocytes ; action limitée dans le temps ; mais son effet est potentialisé après une chirurgie arthroscopique pour régénérer le cartilage comme les microperforations, et traitement des lésions méniscales.
  • Thérapie Génique : traitement du futur : a pour but de retarder la sénescence du chondrocyte.

 

 

 

 Retour haut de page