centre orthos epaule, genou, hanche Michel Assor chirurgien orthopedique chirurgie de l'arthrose et du sport

L’Arthrose du Genou :

Généralités

 

Anatomie du Genou : voir Anatomie

Arthrose du Genou

  • Elle est causée par une perte progressive du cartilage articulaire et du cartilage méniscal, avec un spectrum progressif de 4 grades de lésions articulaires, affectant diversement les trois compartiments articulaires du genou: fémoro (ou condylo)-tibial interne, fémoro-tibial externe, et fémoro(ou trochléo)-rotulien(ou patellaire). Les lésions sont de type fibrillations, fractures, érosions, essais de réparation du cartilage avec: remodelage, sclérose de l’os sous-chondral, perte de lubrification, et ostéophytes, puis avec le temps, disparition complète du cartilage articulaire.
  • Elle touche près de 30% des 45 – 65 ans, et plus de 60% des 65 ans et au-delà.
  • Cette dégradation du cartilage articulaire et méniscal entraîne une perte de la forme et donc de la fonction articulaire.
  • Cette perte de la fonction induit des douleurs articulaires progressives en charge, avec une raideur, une limitation des activités quotidiennes et une dégradation progressive de la qualité de la vie.

Siège

Le siège de l’arthrose est variable, touchant un ou plus des trois compartiments du genou : fémoro-tibial interne, fémoro-tibial externe, et fémoro–rotulien.
Elle peut toucher deux ou trois compartiments, avec une chondrite évoluée de grade III ou IV (voir Grade): elle est dite globale, en varus ou en valgus, rarement bien axée; ou toucher un seul compartiment, (voir prothèse partielle du genou) le plus souvent interne: elle est dite latéralisée en varus; ou externe, latéralisée en valgus.
Arthrose condylo-tibiale interne et varus Lésions trochlée
Cas particulier: parfois, l’arthrose se limite à la région fémoro-patellaire, avec subluxation externe de la rotule et dégradation de son cartilage, que l’on rencontre parfois chez des patients de plus de 60 ans, souvent avec chondrocalcinose méniscale et du cartilage fémoro-tibiale, mais chondrite modérée I-II à ce niveau; ce type d’arthrose répond bien habituellement à un débridement et microperforations articulaires sous arthroscopie, associés à une décompression rotulienne par latéral release de réaxation, voir syndrome fémoro-patellaire.

 

 

 Retour haut de page